Une assurance auto peut-elle baisser ses prix en cours de contrat ?

Une assurance auto peut-elle baisser ses prix en cours de contrat ?

Le contrat d’assurance auto peut représenter une partie non négligeable du budget d’un automobiliste. Au cas où son aversion au risque diminue par rapport à ce qu’elle était au moment de l’établissement du contrat, l’assuré peut parfois obtenir une réduction sur le tarif de sa prime d’assurance.

Comment sont déterminés les prix des assurances auto ?

Pour établir un devis d’assurance auto, la compagnie d’assurance a besoin que le propriétaire du véhicule lui fournisse toutes ses caractéristiques ainsi que des informations sur sa situation personnelle.

Cela permet à l’assureur de définir le risque de sinistre et de calculer le montant de la prime d’assurance et de la franchise.

En fonction du modèle de véhicule et de ses caractéristiques

La marque, le modèle, la finition et la motorisation sont des caractéristiques immuables d’un véhicule qui ne changent pas au cours du temps.

Cependant, au-delà de cinq à dix années d’assurance d’une même voiture, on peut estimer que la valeur du véhicule a largement diminué et que le contrat d’assurance a lieu d’être renégocié.

En fonction du profil du conducteur et de l’utilisation du véhicule

Le montant de la prime d’assurance dépend aussi du conducteur : il évolue en fonction de son expérience et de l’utilisation qu’il fait de la voiture.

Pour une voiture garée en permanence à l’extérieur et parcourant plusieurs dizaines de milliers de kilomètres par an, la prime d’assurance peut être relativement élevée. Si le conducteur déménage, qu’il gare dorénavant sa voiture dans un garage privé et qu’il ne parcourt pas plus de 5000 kilomètres par an, le risque de sinistre est nettement réduit et la compagnie d’assurance devrait accepter une diminution de la prime d’assurance.

Comment demander une baisse de la prime d’assurance ?

Même si les assureurs n’ont pas d’obligation d’accepter une demande de diminution de la prime d’assurance, les assurés peuvent négocier leur cotisation quand ils estiment que leur aversion au risque a diminué.

Envoyer à l’assureur une lettre de négociation

Pour revoir le montant de sa prime d’assurance à la baisse sans pour autant amputer les garanties incluses dans son contrat d’assurance auto, il faut envoyer à la compagnie d’assurance une lettre recommandée avec accusé de réception, demandant la modification du contrat.

Il est important d’y indiquer les motifs de négociation (kilométrage plus faible que prévu, baisse de la valeur du véhicule, ajout d’accessoires de sécurité, stationnement sécurisé), pour augmenter ses chances de succès.

Comment contester une augmentation de la prime d’assurance auto ?

Suite à une augmentation de l’indexation, à une hausse des taxes ou à un changement de politique commerciale, les assureurs augmentent parfois leurs tarifs.

Dans ce cas, le souscripteur est libre de résilier son contrat sans en attendre l’échéance et de s’assurer chez un concurrent.

Articles du même auteur